samos

Société
« La vie à Samos, c’est faire la queue dans la boue » : sur l’île grecque, les réfugiés perdent espoir
REPORTAGE. L’île de Samos, située à une dizaine de kilomètres des côtes turques, représente un rêve que de nombreux réfugiés espèrent un jour toucher du doigt. Pourtant, le paradis imaginé est souvent synonyme d’espoirs brisés à l’arrivée.   « La mer est bleue. Et les vagues, elles chantent. » Alors que les pêcheurs habituels s’ennuient sur le quai et que quelques touristes s’en amusent, entourés par les mouettes curieuses, Ahmed continue…